Sierre-Zinal, la course des cinq 4’000 !

test
Crédit photo_ Christophe Golay _ Sierre Zinal _ Flickr.html

Bonjour,

Comme vous le savez sûrement, avant hier était The dimanche tant attendu… Héhé en effet j’ai pris part à la course Sierre-Zinal pour la première fois suite au défi que je me suis lancée début avril. Pourtant c’est le genre de course que je déteste, trop long, trop de dénivelé positif, trop de monde… mais étant tombée amoureuse du Val d’Anniviers je me suis promis d’y participer au moins une fois.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette course, c’est une course mythique en Suisse mais également dans le monde, les plus grands coureurs viennent de partout pour y participer, non pas pour une prime mais juste pour la renommée et le parcours de toute beauté. En plus cette année cette course fait partie de la Golden trail série, sorte de manche de coupe du monde du trail, du coup le plateau des athlètes était grandiose, pour les connaisseurs Kilian Jornet (qui gagne pour la 6ème fois je crois), Rob Simpson, Mimmi Kotka, Ruth Crofth et Ida Nilsson entre autre. Au niveau du parcours il s’agit de partir de Sierre pour rejoindre Zinal en passant par l’hôtel Weisshorn soit 31km et 2’200 m. de dénivelé positif. Elle est aussi appelée « la course des cinq 4 000 » du nom des cinq montagnes culminant à plus de 4’000m, visibles du parcours de la course soit le Weisshorn (4’506m), le Zinalrothorn (4’221m), l’Obergabelhorn (4’073m) et la Dent Blanche (4’357m).

Bon allé je vous raconte ma course, qui sait, peut-être qu’un jour vous y participerez aussi !

10:00 le départ des élites est lancé (une catégorie touriste existe avec un premier départ à 5h00), je pars à 10:05 en première ligne du 2ème bloc ne souhaitant pas être aspirée par les meilleurs. En effet, après moins de 1km en faux plat montant nous attaquons la montée jusqu’à Ponchette soit environ 1’300m de dénivelé sur les 7 premiers kilomètres… autant vous dire que j’ai marché tout le long, ma plus grande peur était d’arriver complètement cramée après cette première montée. Heureusement nous sommes en forêt et ne souffrons pas trop de la chaleur, par contre il y a du monde partout et à part les mollets du coureur qui vous précède on ne voit pas grand chose ! Je passe donc à Ponchette qui signe la fin de mon cauchemar et le début de la course pour moi après 1h25.

sss
http://www.sierre-zinal.com

Ensuite je ralie Chandolin où l’ambiance est très festive, le village entier nous encourage, je suis tellement contente de courir à ce moment que je dépasse beaucoup de monde, parfois j’alterne marche et course quand c’est trop raide mais j’arrive à Tignousa sur un bon rythme après 2h25 de course, je suis pile poil dans le temps escompté. Les chemins sont très variés tantôt de larges chemins forestiers, tantôt des petits chemins de terres en forêt ou des traversées de prés ! Le paysage et le parcours sont très variés, ça aide beaucoup mentalement, en plus la vue est superbe et les cinq 4’000 sont bien visibles grâce à une météo parfaite. Après un rapide ravitaillement et des encouragements de mes fidèles supporters je repars assez vite direction l’hôtel Weisshorn. Ma seconde crainte car le dernier kilomètre avant d’arriver au Weisshorn monte de nouveau beaucoup à travers un pierrier et c’est aussi parce que j’arrive proche des 3h de course qui pour moi est un exploit… D’ailleurs je souffre et monte un peu trop lentement à mon goût, je n’ai plus beaucoup de jus mais bon je le savais on ne s’invente pas trailer… J’en profite pour prendre un gel, me ravitaille rapidement et me relance sur les 11km restant, le chemin est légèrement vallonné très étroit avec une vue splendide sur le Val d’Anniviers. Nous alternons chemins de terre et pierriers et il est très difficile de doubler, du coup je m’énerve un peu et m’encouble à de nombreuses reprises, heureusement plus de peur que de mal. Finalement, je hausse la voix pour doubler et me laisse pas faire, pas facile de gérer mais finalement les concurrents s’espacent et à ce moment je sais que ça va le faire et que je vais exactement faire le temps que je m’étais fixé ! Je me déconcentre et chute encore deux ou trois fois et je m’engueule afin de retrouver un peu de lucidité, ça serait bête de se blesser, heureusement mes jambes tiennent bien le coup et je me rattrape bien à chaque fois ! Le panneau tant attendu arrive, 3km avant la fin, je me réjouis car nous attaquons enfin la descente ! A nouveau je rattrape du monde et ne peux pas prendre mon rythme sur la première partie… au moment ou le chemin s’élargit je me lance à toute vitesse voyant le temps défiler en plus j’adore vraiment trop descendre vite…

IMG-20180813-WA0018

Après 800m, retour sur la route et j’accélère encore et encore, 500m je me dis que j’ai lancé mon accélération un peu tôt mais je tiens et finis en 4h14 ! Très contente car je m’était dis que pour une première, un 4h15 serait satisfaisant avec un départ prudent afin d’avoir du plaisir sur le reste du parcours! Je m’écroule un peu plus loin ayant juste envie de rester allongée dans l’herbe quelques instants et profite du moment présent avec déjà quelques idées en tête: nouvel objectif moins de 4h pour la prochaine :-) hé hé à ce moment je sais que c’est possible mais je vais devoir progresser en montée et surtout apprendre à faire des efforts plus longs ! Bref une très belle expérience, une ambiance magique et un décor de rêve malgré (ce n’est que mon avis) trop de monde sur le parcours en même temps – c’est difficile de dépasser mais surtout pas drôle d’être dépassé à tout va. Peut-être que des blocs de départ plus petits ou plus espacés pourraient être une idée. En tout cas je félicite l’organisation, tout est parfait, des bénévoles partout, des ravitaillements hyper conséquents (j’ai même réussi à trouver des bonbons) et toujours un mot d’encouragement ! Finalement je félicite Valérie notre makemerunneuse nyonnaise qui est également arrivée au bout de son défi et à tous les autres participants !

Place à la récup. et à bientôt pour de nouvelles aventures.

Sandy

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s