Course de l’Escalade

IMG_0344

Il y a un peu plus de deux semaines, a eu lieu la fameuse Course de l’Escalade, et j’ai enfin pu la vivre à fond, en courant, en faisant courir mes élèves et en tant que spectatrice, et je dois vous dire que c’était un vrai régal. Mes amis se moquent un peu de moi quand je le dis, mais pour moi la Course de l’Escalade représente souvent une des plus belles journées de l’année, c’est vraiment magique, je suis touchée par ce mélange de générations, par les gens qui se dépassent, par les gens qui souffrent, par les gens qui viennent donner un coup de main, encourager, par les gens qui gagnent ou encore qui s’amusent, ça m’émeut. Puis je suis trop contente, je croise beaucoup de personne que je connais, dont les MakeMeRunners :)

Ca faisait longtemps que je ne la courais plus, parce que j’étais avec mes élèves le matin, ça me prenait tellement d’influx que l’après-midi j’étais cuite et je ne me sentais pas au top pour courir. Puis cette année, avec le Course du Duc du vendredi, c’était une configuration idéale. Suite à ma fatigue post semi-ironman, en septembre, j’avais trouvé parfait comme objectif, pile au bon moment, j’avais le temps de me préparer. Mon petit accident de scooter m’a empêché de me préparer de manière optimale, mais il y a 3 semaines j’ai pu reprendre la course et reprendre suffisamment confiance pour me sentir capable d’affronter ces 19,6 km.

Le vendredi même de la course, mon beau-frère, Mathieu, que j’ai également inscrit au Duc, m’a rejoint et dès 11h nous avons profité de l’émulation de l’Escalade puisque nous sommes allés chercher nos dossards et ceux de mes élèves. Déjà là ça nous a pris 1 heure et on a déjà trop ri puisque le dossard de Mathieu n’était pas au bon endroit, il a terminé au Service Après Vente du Coureur :) et en plus, une fois qu’on est retourné chez moi, on a réalisé qu’il n’avait pas reçu sa lampe frontale. Ensuite, on a tranquillement préparé nos affaires, pas mal hésité dans nos choix de tenues de course et bien vite nous sommes repartis pour rejoindre la ville, récupérer ma collègue Valérie et prendre notre bus pour Reignier. Ca nous embêtait d’être dans des bus séparés et finalement les horaires respectifs qui avaient été attribués n’ont plus fait foie et nous avons embarqué les 3, contents, dans le même bus.

Dans le bus, nous nous disions que le trajet durait sacrément longtemps et à quel point les 19,6 km allaient être longs en courant. En descendant du bus, nous avons suivi le flux des coureurs avertis et avons terminé notre chemin dans une salle de gym, où nous nous sommes vite installés avant que la foule n’envahisse la salle. Une fois assis, nous avons réalisés qu’il restait encore plus de 2 heures avant le départ. Ce temps paraissait bien longuet mais finalement c’est passé très vite. J’ai croisé pas mal de gens que je connaissais, on a observé les gens passer, Mathieu a réussi à casser son collant, on a pris un moment pour le réparer, bref, tout d’un coup il était temps d’aller s’échauffer pour Mathieu et moi qui étions dans le bloc de départ n°3. On a eu à peine le temps d’avoir froid, on a plus ou moins bougé pendant 40′ (footing, éducatifs) et PAN on est parti !!! C’était vraiment impressionnant de voir le nombre de personnes présentes. On ne s’est jamais sentis seuls, et ce, durant le 19 km!! Sur la première partie du parcours, une petite couche de neige avait recouvert le paysage, c’était incroyable. On est partis sur un rythme de 5’/km, rythme qu’on a tenu sur une dizaine de kilomètres et après Mathieu a commencé à avoir des douleurs musculaires et même des crampes sur la fin du parcours. Donc il s’est accroché à moi, en me suivant. C’était sa première course et je suis hyper contente d’avoir pu l’aider à terminer. On était très contents à l’arrivée, contents d’avoir partagés cette aventure ensemble.

Puis à l’arrivée j’ai eu la chance de croiser plusieurs MakeMeRunners, genevois et nyonnais, qui avaient tous l’air satisfaits (comme Ghyslaine, Céline et moi-même sur la photo :)) de leur course, contents d’avoir relevés ce joli challenge.

Bravo à tous et il est temps de trouver un nouvel objectif, n’est-ce pas?

Julia

 

 

 


Une réflexion sur “Course de l’Escalade

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s