Wake Up and Run

IMG_3269Hier matin à l’aube, Julia et moi-même avions pris rendez-vous avec près de 300 autres coureurs motivés pour déambuler à travers Nyon avant que la ville ne se réveille. Le but de ces courses Wake Up and Run est de rassembler monsieur et madame tout le monde un jour de semaine à 5h30 du matin, et de courir tous ensemble un 5km sans chronomètre, sans pression, juste pour le plaisir. Nyon était la dernière étape d’un circuit de 10 villes, le concept ayant déjà convaincu à Lausanne, Fribourg Delémont Berne etc.

Pour ce post, Julia étant blessée, elle va vous raconter son aventure de spectatrice, alors que moi je vais vous donner un aperçu de l’intérieur de la course :)


Ellen

Pour la course, on m’avait demandé si je pouvais faire le rôle de guide. Nous étions 3 et devions aider les gens au cas où ils se perdaient sur le parcours. Il fallait quelqu’un en début de peloton, quelqu’un au milieu et une personne pour fermer la marche. Et je ne sais pas pourquoi, mais je me suis retrouvée tout devant, ou en tout cas sur le papier. Je crois que vous n’êtes pas encore prêt de me voir sur une longue distance haha. Après un échauffement en commun en attendant 5h30, la course est lancée. J’ai laissé partir les 20 premiers coureurs derrière le vélo et ensuite je suis partie avec le premier tiers de la course. C’est assez magique de courir dans une ville que l’on connait bien, qui bouge la journée et qui grouille jour de marché, et là, pas un bruit, pas un chat. Il fait encore bien nuit et les lampes frontales visées sur les fronts de certains coureurs nous montrent le chemin. On a traversé la ville, on est descendu au bord du lac, parti dans le Boirons pour revenir vers le tennis avec les jambes qui pour ma part commençaient à piquer un peu. En revenant en direction du château en longeant la plage de Nyon, j’avais carrément le souffle court. Je me suis convaincue que les gens derrière moi allaient sûrement se perdre si je ne ralentissait pas un peu, alors je me suis retournée, j’ai crié « on y est presque », j’ai ralenti un peu, mais en fait c’était surtout pour sauver ma peau :) !

La montée en zigzag dans les beaux jardins sous le château de Nyon aura presque eu ma peau, mais je savais qu’on arrivait bientôt et que je serai bien contente de voir ma Julia à l’arrivée pour partager un petit déjeuner avec elle. (J’AI TERMINÉ LE PREMIER 5.5 KM DE MA VIE!).

De retour sur la place Perdtemps les gens se félicitent, je discute encore deux mots avec des visages familiers que je n’ai plus vu depuis longtemps, certains makemerunners, mais chacun file rapidement parce qu’une journée de travail les attend. Il est 6h du matin, on a déjà bien transpiré et on est prêt à attaquer une belle journée. C’est vraiment une expérience que je conseille à tout le monde! Nyon a peut-être été « malchanceux » d’accueillir la dernière course, les nuits sont déjà longues et du coup nous n’avons pas eu droit à un lever de soleil durant le parcours. Mais j’imagine que cela doit être magique, donc si par hasard vous vous trouvez dans une ville l’année prochaine et qu’il y a une Wake Up and Run au programme durant le printemps ou l’été, foncez! C’est une fois dans l’année, vous le regretterez pas! La seule petite critique c’est le petit déjeuner?! Un peu tristounet, mais j’ai entendu dire que ça allait changer l’année prochaine, alors ça passe! Et puis j’aime spécialement beaucoup le petit déjeuner, alors je ne suis peut-être pas très objective…


Julia

Une fois que les coureurs ont filé, les organisateurs s’activent et bien vite une odeur de de café s’empare de la zone d’animation. J’ai à peine le temps de m’asseoir que les premiers coureurs arrivent déjà. Je ne sais même pas combien de temps ils ont mis, c’est une course sans chronomètre et je dois avouer  que ça fait aussi du bien. Pas de ligne d’arrivée, ce qui semble pas mal perturber les gens qui ne savent pas où s’arrêter. Un big up au bénévole qui s’empare d’un oriflamme aux couleurs de la course et improvise une ligne d’arrivée. Des fois il fait courir les participants par-dessus, des fois il fait la ola et il la transforme même en core des Alpes :) Moi je me suis bien marrée en tout cas.

Ellen et Julia


2 réflexions sur “Wake Up and Run

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s