Wake up and Run by Marine

IMG-20170609-WA0004Aujourd’hui nous partageons l’expérience de Marine, l’une de nos Make Me Runneuse qui a décidé de prendre part au Wake Up and Run à Lausanne. On vous laisse apprécier son histoire :

Mon réveil sonne à 4h25, je me dresse en sursaut: qu’est-ce qu’il se passe, où suis-je? Ah oui, ça me revient: je me suis inscrite à la Wake up and Run, une course de 5km sans chrono et sans classement, qui se déroule dix fois dans l’année dans dix villes de Suisse… à 5h30! Aujourd’hui je me rend à celle de Lausanne, la ville où j’habite. Douche rapide, un verre de jus de fruits, je m’habille et je sors. Je traverse un bout de la ville sombre et déserte en marchant et en trottinant, accompagnée du chant des oiseaux. J’arrive au lieu du départ, le parc de Montbenon, vers 5h10. Il y a déjà plein de monde, c’est fou cette quantité de gens qui sont cinglés! Pour l’instant, après ma nuit de moins de quatre heures, je n’arrive pas à dire si je me sens en pleine forme ou complètement HS. Je me balade dans le parc, je repère l’arrivée, je reviens au départ… alors que le ciel se teint d’un magnifique rose pourpre. A 5h30, une voix s’élève dans un haut-parleur, fait le décompte de 10 à 0, GO! Nous sommes plus de 600 à nous élancer sur le parcours, qui débute par une descente hyper raide. Ensuite du plat, des montées, des descentes, des montées encore (jusqu’à la cathédrale)…. nous sommes à Lausanne, ne l’oublions pas! J’y vais sans forcer, et je me sens bien, j’ai une bonne foulée. Je passe devant le Great, le Folklor, le No Name… des bars et des clubs à ce moment déserts, que j’ai plutôt l’habitude de fréquenter le soir et la nuit lorsqu’ils sont bondés! Le parcours est très peu balisé (2-3 bénévoles et quelques ballons, c’est tout) alors je fais gaffe de ne pas perdre de vue les coureurs devant moi pour ne pas me perdre! Pourtant, de retour au parc Montbenon, alors que je pensais qu’il fallait tourner à gauche pour l’arrivée, le groupe devant moi continue tout droit. Je le suis. Erreur! Nous faisons le tour du parc en entier et terminons par la montée ultraraide (la descente du départ) qui me scie complètement les jambes. En arrivant, je vois les autres coureurs qui n’ont pas fait la même erreur arriver tranquillement en descendant par le bon chemin… Bon, comme il n’y a pas de chrono ni de classement, c’est pas grave! Petit-déjeuner et café sont offerts à l’arrivée, je traine un moment dans le parc avant de rentrer me doucher puis de filer au bureau à une heure matinale comme jamais… J’ai aimé cette expérience de course, même si je ne la referai pas forcément. J’ai trouvé que ça manquait un peu d’ambiance, sur le parcours et surtout au départ: ça aurait été chouette d’avoir un échauffement commun ou des encouragements par exemple! Et puis le réveil était quand-même difficile! Ensuite je dois bien avouer que c’était un entraînement unique! Et vous, ça vous tente? Pour info, la Wake up and Run de Nyon aura lieu le 29 septembre =)


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s