« La pratique du sport m’a permis de vivre une magnifique grossesse »

IMG_2076

Make Me Run a rencontré Mélanie, une grande sportive qui fait du triathlon et qui a accouché il y a peu de temps d’une petite fille. Nous l’avons croisée en camp d’entraînement à Majorque et avons saisi l’occasion pour lui demander comment s’était passé le sport pendant la grossesse et après.

  • Melanie, qu’est ce qui a changé en terme de sport depuis la naissance de ta petite fille ?

Il a fallu faire quelques petits ajustements par rapport à mon quotidien sportif d’avant/pendant grossesse. Premièrement, il faut s’organiser autour des horaires de notre petite-fille, ce qui rend difficile une participation régulière aux entrainements d’un club. Etant un couple relativement sportif, nous avons fait en sorte d’alterner nos heures de sport. La grande différence étant que nous ne pouvons pas souvent nous entrainer ensemble. Une autre grande différence 🙂 lorsque tu as un créneau pour faire du sport, tu ne prends pas 30 minutes pour te décider à y aller… il faut optimiser un maximum ton temps pour pouvoir allier sport et famille. Sur ce point, je pense que nous avons trouvé un bon équilibre 🙂.

  • Quel était ton quotidien sportif avant de tomber enceinte ?

Mon quotidien sportif était fait de 15 à 20 heures d’entrainement, réparti entre natation, vélo, course à pied et renforcement musculaire.

  • Et pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, il y a plusieurs phases. Pendant les 3 premiers mois, j’ai réduit l’intensité de mes entrainements en faisant 10 à 15 heures de sport. J’ai gardé la natation et le vélo. J’ai décidé de ne pas faire de vélo à l’extérieur pour éviter tout risque de chute (remplacé par du Home Trainer et du RPM). Quant à la course à pied, j’ai décidé de la laisser de côté pendant ma grossesse. Je l’ai remplacée par un peu plus de renforcement musculaire et du Yoga. A compter du 4ème mois, j’ai remis un peu plus d’intensité en faisant du HIIT (intervalle training) en parallèle des autres sports mentionnés

  • Et maintenant ?

J’ai progressivement repris l’entrainement environ 1 semaine après l’accouchement. Ayant eu un accouchement facile et avec l’accord de mon médecin, j’ai eu la chance de pouvoir m’y remettre assez rapidement, ce qui aide beaucoup pour le moral dans les premières semaines pendant lesquelles ton quotidien est chamboulé 🙂. La grande différence par rapport à ma perception du sport avant grossesse est que je n’ai plus forcément d’objectif de compétition mais simplement de trouver un équilibre qui me permet de me sentir bien et de pouvoir conjuguer ma vie de femme et mon nouveau rôle de maman.

  • Quelle est la plus grande différence en terme physique ?

La plus grand différence en terme physique : N’ayant jamais vraiment arrêté le sport pendant ma grossesse (dernier cours de yoga le jour avant l’accouchement 😉) je n’ai pas le sentiment d’être en moins bonne forme aujourd’hui, au contraire, le fait d’avoir diversifié les sports m’a permis de gagner en souplesse et en force. Le seul sport qui prendra un peu plus de temps se trouve être la course à pied car il est important de laisser un peu de temps à son corps pour se remettre en place après l’accouchement.

  • Parviens-tu à trouver la même motivation qu’avant ?

Même si je n’ai plus d’objectif de compétition, cela n’enlève rien à ma motivation pour le sport, au contraire, j’ai besoin de ces moments de partage avec les autres et de dépassement de soi-même. Cela fait partie de mon équilibre.

  • Première sortie running post-grossesse, tu as fait quoi ?

Quelques sessions relativement courtes sur tapis avec allure progressive (max 25 minutes). Il est encore tôt pour s’y remettre (3 mois).

  • As-tu couru avec la poussette ?

Non, car je n’ai pas encore vraiment repris la course à pied. Par contre beaucoup marché. Trois mois c’est encore un peu tôt pour faire de la course à pied avec le bébé dans la poussette.

  • Comment pense-tu gérer la reprise du travail avec le sport et ta famille ?

Tout est question d’organisation et il est important de trouver un bon équilibre dans le couple pour que chacun puisse s’entrainer. Il faut aussi avouer que notre fille a des grands-parents en or 🙂. Il est aussi certain que le volume hebdomadaire devra diminuer mais le plus important c’est de pouvoir continuer à faire ce que l’on aime tout en profitant de la vie de famille.

Il faut avouer que j’ai eu beaucoup de chance de vivre une grossesse « facile » et de pouvoir faire du sport tout au long de cette dernière. Malgré cela et comme pour tout le monde, il y a des jours où la motivation n’est pas là. Ces jours là il faut simplement se pousser un peu car on se sent tellement bien après.

  • Un conseil aux jeunes mamans ?

Un bébé ça change votre vie, mais n’oubliez pas de prendre un peu de temps pour vous. Le sport vous permet de prendre du recul et faire le plein d’énergie pour profiter un maximum de votre rôle de maman (ça permet aussi parfois de décompresser car tout n’est pas toujours facile 😉).

Le dernier point que je voudrai relever et peut-être le petit conseil que je pourrais donner aux futures mamans sportives: n’écoutez pas les gens autour de vous, il y aura toujours quelqu’un pour vous dire que ce n’est pas bien de faire du sport pendant votre grossesse, que le bébé souffre… Si votre médecin ne vous donne pas d’avis contraire, faites-vous confiance et écoutez-vous. Pour ma part, je suis convaincue que la pratique du sport m’a permis de vivre une magnifique grossesse.

Nous espérons que cette interview de Mélanie, que nous remercions infiniment par la même occasion, en inspirera certaines et que ça redonnera l’envie et la confiance à des jeunes ou moins jeunes Mamans :)

Julia


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s